Les races chevalines du monde

 Vous retrouvez ici quelques informations sur les races chevalines que nous avons dans les différentes régions au monde.

L'histoire du cheval remonte à la préhistoire, à quelque 60 millions d'années avant l'apparition de Homo erectus.Le petit mammifère originel devait donner 59 millions d'années plus tard le cheval tel que nous le connaissons aujourd'hui. Pendant un million d'année, il fut une proie pour l'homme, ce dont témoignent les peintures ornant les grottes habitées par l'homme de Cro-Magnon, voici les 15000 à 20000 ans. Puis les peuples aryens nomades de la steppe eurasienne, plus particulièrement ceux duc pourtour de la mer Caspienne et de la mer Noire, entamèrent voici 5000 à 6000 ans le processus de domestication du cheval, ce qui accéléra l'évolution de ce dernier.

Le cheval de Przewalski. Des trois souches "originelles" qui auraient fondé les races actuelles, le cheval de Przewalski, également connu sous le nom de cheval sauvage d'Asie, est le seul qui ait survécu dans sa forme primitive. C'est le chaînon reliant les formes les plus anciennes aux races actuelles. Aux temps préhistoriques, il peuplait les steppes de l'Europe et de l'Asie centrale, à l'est du 40e méridien qui marque la frontière avec l'aire de répartition du tarpan. Il est actuellement élevé dans quelques zoos en vue d'une réintroduction dans la nature.

L'évolution du cheval s'est déroulée sur plus de 60 millions d'années et, comme celle de tous les êtres vivants, elle fut déterminée pour la plus grande partie de cete période par le processus de la sélection naturelle, c'est-à-dire la survie de ceux qui étaient le mieux armés pour faire face aux modifications des conditions du milieu. La domestication de l'espèce introduisit l'homme dans le processus naturel. Dès lors, l'évolution du cheval en races et types divers s'accéléra. Le cheval actuel est le produit de la sélection artificielle, d'abord soutenue par les progès réalisés dans les pratiques agricoles et commerciales qui permirent de produire de grandes quantités de nourriture, et ensuite par l'amélioration constante des méthodes de gestion.

 

Que signifie une race? 

La définition classique d'une "race" est:

Groupe de chevaux chez lesquels ont été sélectionnés certains caractères, depuis très longtemps, et dont les pédigrees fingurent dans un stud-book.


A breed is a group of domestic animals, termed such by common consent of the breeders, ... a term which arose among breeders of livestock, created one might say, for their own use, and no one is warranted in assigning to this word a scientific definition and in calling the breeders wrong when they deviate from the formulated definition. It is their word and the breeders common usage is what we must accept as the correct definition.

L'hérédité. Il y a deux siècles, un moine autrichien, Gregor Mendel (1822-1884) donna une dimension nouvelle à la théorie de l'évolution. On lui doit des lois définissant les caractères héréditaires qui sont à la base de la génétique moderne. en quelques mots, chacune des cellules formant le corps d'un être vivant contient deux gênes, provenant respectivement d'un des parents. C'est par eux que les caractères sont transmis à la descendance, mais jamais en quantité égales. Sur des deux gènes, l'un est dominant et l'autre est récessif. C'est le gère dominant qui prévaut. Ainsi, une connaissance même rudimentaire de la génétique des couleurs permet aux éleveurs de prévoir quelle sera la robe du poulain à naître.